J’ai essayé le smartphone Dragon Ball Z de Realme et je me sens coupable de l’adorer

J’ai essayé le smartphone Dragon Ball Z de Realme et je me sens coupable de l’adorer

« realme x Dragon Ball Z ». Voici ce qu'on peut lire sur la boîte du GT Neo 2 Dragon Ball Edition lancé en Chine. J'ai pu essayer ce smartphone qui a tout pour plaire aux fans du manga éponyme (ou du célèbre anime). J'adore son design, mais je ne peux m'empêcher de nourrir quelques réserves.

Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition // Source : Robin Wycke – Frandroid

La franchise Dragon Ball est un mastodonte de la pop culture. Son auteur, Akira Toriyama, n’a pas seulement initié des millions de personnes à la culture manga dans le monde entier, il a aussi inspiré plusieurs dizaines de mangakas à créer à leur tour des monuments du shōnen à la sauce nekketsu contant des récits initiatiques que les fans adorent dévorer. Eiichiro Oda (One Piece), par exemple, n’a de cesse de clamer son admiration pour son illustre aîné et il est loin d’être le seul.

Dragon Ball et peut-être encore un peu plus Dragon Ball Z — que nous sommes nombreux à avoir découvert au travers de l’anime culte –, ne sont pas seulement des séries à succès, elles sont fondatrices d’un mouvement qui bat son plein encore bien des années plus tard. En France, les mangas se vendent par palettes et les services de streaming pour les animes sont nombreux.

Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition // Source : Robin Wycke – Frandroid

Ce genre d’œuvres a forcément droit à son lot de produits dérivés. On pense évidemment aux goodies traditionnels (posters, vêtements, figurines, mugs…), mais pas forcément aux appareils technologiques. Et pourtant, personne ne peut vraiment être surpris par le fait qu’une marque vendant des téléphones portables s’empare du phénomène pour attirer l’attention sur l’un de ses modèles. Entre alors en scène le Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition.

Voilà un petit moment déjà que nous avons publié notre test complet du Realme GT Neo 2 classique. Ce dernier est disponible en France depuis fin 2021 et se montre tout à fait convaincant : il offre une expérience utilisateur bien équilibrée pour un prix qui reste raisonnable. Or, en Chine, depuis le début du mois de janvier 2022, une déclinaison inspirée de Dragon Ball Z est disponible à l’achat. Nous avons eu l’occasion de l’essayer quelques jours pour vous partager quelques photos de notre cru, mais aussi des ressentis et réflexions autour de ce produit et de sa démarche mercantile.

Un smartphone Dragon Ball Z qui séduit

Vous ne lisez donc pas un test du Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition, mais cela ne m’empêche pas de vous livrer une description de la bête. Les dimensions, le poids et la conception dans son ensemble ne diffèrent pas sur cette version par rapport au modèle classique. Au niveau du design, sa particularité est purement esthétique. En effet, le dos en verre se nippe des couleurs orange et bleu pour rappeler la tenue régulière de Goku, le personnage principal.

Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition // Source : Robin Wycke – Frandroid
Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition // Source : Robin Wycke – Frandroid

J’ai essayé le smartphone Dragon Ball Z de Realme et je me sens coupable de l’adorer

On retrouve même l’inscription 悟 à droite du module photo. C’est le kanji arboré par le héros à l’avant et à l’arrière de son uniforme pendant son entraînement acharné avant d’arriver sur Namek. Une petite recherche sur le web m’a permis d’apprendre que cela se prononçait « Go » et que cela signifiait « sagesse » ou « éveil » — mais n’hésitez pas à me corriger dans les commentaires si vous avez une interprétation plus juste.

Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition // Source : Robin Wycke – Frandroid

Les reflets sont très bien travaillés, quelques lignes ici et là viennent apporter une dynamique intéressante pour donner plus de prestance à ce téléphone. Très franchement, on pourrait qualifier cette finition de kitsch et j’aurais bien du mal à contester cette observation. Néanmoins, force est de constater que l’esprit du manga Dragon Ball est retranscrit avec une belle fidélité. Personnellement, j’ai beaucoup aimé, j’ai même adoré. En outre, j’ai cru comprendre que je n’étais pas le seul au regard des quelques réactions enjouées suscitées par un tweet que je me suis permis de publier pour présenter brièvement le smartphone en vidéo.

À l’avant, si la dalle est éteinte, aucun élément hardware ne distingue ce smartphone. Cependant, une fois l’écran allumé, vous pouvez profiter d’un thème réarrangé à la sauce Dragon Ball avec des icônes dont le style dessiné veut vous immerger un peu mieux dans cet univers manga. Associez à cela la mise à disposition de trois fonds d’écran dédiés à la franchise.

N’oublions pas non plus l’animation électrique pour signaler que le smartphone est en train de charger.

Il faut également évoquer l’expérience de déballage, l’unboxing. En effet, la boîte du smartphone a droit à quelques illustrations inspirées de scènes du manga, aussi bien sur le dessus du couvercle qu’à l’intérieur. Une mention « realme x Dragon Ball Z » permet, comme s’il y en avait besoin, d’identifier cette déclinaison du GT Neo 2. On notera d’ailleurs l’ironie d’avoir associé Dragon Ball Z à un smartphone dont le nom comporte les lettres « GT ». Quand on sait à quel point nombre d’aficionados détestent (à raison, ahem…) la série Dragon Ball GT — qui n’est pas basée sur l’œuvre de Toriyama — il y a de quoi être amer.

Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition // Source : Robin Wycke – Frandroid

La boîte du Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition comporte aussi quelques stickers plutôt chouettes représentant divers personnages ainsi qu’une carte à l’effigie du dragon Shenron.

Pop culture et consumérisme

Voilà, j’ai adoré découvrir ce téléphone. Même si Dragon Ball n’est pas mon manga préféré (ne pas me taper s’il vous plait), j’ai énormément d’affection pour cette œuvre qui a joué un rôle important dans ma culture geek, otaku ou weeb — appelez ça comme vous voulez. Il y a donc évidemment une petite voix dans ma tête qui adorerait voir ce smartphone sortir en France pour que les fans puissent en profiter.

Je me mets à leur place, car je sais d’avance que j’aurais du mal à ne pas zieuter sur un appareil du même acabit, mais basé sur mon manga favori, One Piece. Je possède déjà trois T-shirts, deux posters, un tableau, une figurine, un jeu Switch, un mug et deux verres inspirés de cette œuvre en plus de l’intégralité des NOMBREUX tomes qui composent la série. Pléthore de mes fonds d’écran chamarrés et surchargés ont piqué plus d’une rétine et je suis même allé visiter le musée dédié à Tokyo (c’est carrément la première chose que j’ai faite lors de mon séjour là-bas). Il est donc certain qu’un smartphone rendant hommage à mes pirates préférés ne me laisserait pas indifférent.

Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition // Source : Robin Wycke – Frandroid

Toutefois, je suis sûr à 100 % que je ne céderais pas à la tentation, car il y a quelque chose qui ne me plait pas. La pop culture est un terreau fertile pour les pulsions consuméristes. Je culpabilise déjà un peu d’avoir acheté ou reçu en cadeaux d’anniversaire des produits dérivés, mais je me rassure comme je peux en me rappelant que je les utilise sans les renouveler depuis des années et que je continuerai ainsi pour encore de longues années. En revanche, l’impact environnemental de la production d’un smartphone est largement plus considérable.

Or, en constatant la fréquence toujours trop rapide à laquelle nous avons tendance à changer de smartphone, je n’ai pas très envie de voir une marque jouer à ce point sur l’affect pour inciter davantage, encore et toujours, l’achat d’un produit qui a de bonnes chances d’être remplacé dans les deux ou trois ans qui suivent sans avoir eu le temps d’amortir son empreinte écologique.

Realme GT Neo 2 Dragon Ball Edition // Source : Robin Wycke – Frandroid

Attention je ne jette la pierre à personne et mon commentaire ne concerne pas vraiment les personnes qui sont déjà dans un processus d’achat de smartphone et pour qui cette déclinaison Dragon Ball représente simplement un coloris parmi les autres. Encore une fois, le produit de Realme est très réussi et je croirai volontiers quiconque me dira qu’il utilisera son smartphone axé pop culture pendant très longtemps. Je reste juste un peu sceptique et je crains que cela pousse des personnes à renouveler leur matériel alors qu’elles n’en auraient peut-être pas ressenti le besoin autrement.

Pour ma part, mon amour des mangas m’a déjà prouvé par le passé que je pouvais être un énorme pigeon (excusez-moi l’expression) et je n’ai vraiment pas besoin d’un smartphone pour me le rappeler. Vous noterez enfin que je n’ai pas écrit une seule fois « Kamé Hamé Ha »… Ah, je viens de le faire.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.