La marque Hema met fin à la distinction fille-garçon

La marque Hema met fin à la distinction fille-garçon

L'enseigne néerlandaise a décidé de supprimer les indications de genre sur les vêtements pour enfants dans ses magasins des Pays-Bas.

6Médias
Publié le
Lien copiéCopier le lien

La théorie du genre fait encore parler d'elle. Aux Pays-Bas, la chaîne de magasins Hema a décidé de supprimer les indications de genre sur les vêtements pour enfants et de fusionner les départements filles et garçons pour n'en former qu'un, « Kids », selon une information du quotidien néerlandais De Volkskrant reprise par leHuffington Post.

Un revirement qui fait suite à la demande d'une fillette de dix ans lassée de porter des sous-vêtements avec des cœurs roses. Comme le souligne la version néerlandaise du magazine Elle, cela ne veut pas dire pour autant que Hema va cesser de concevoir des robes roses ou des pyjamas bleus. Seulement, il n'y aura plus d'étiquettes indiquant pour quel sexe tel ou tel vêtement est prévu. Hema est la seconde grande marque à prendre une telle décision, après la chaîne britannique John Lewis, rapporte le Huffington Post.

Bientôt en France ?

En avril 2017, le site relatait l'histoire d'Alice, 5 ans, qui avait écrit à Gap pour leur demander de faire des vêtements moins stéréotypés. « Tous vos tee-shirts de filles sont roses avec des princesses ou des trucs comme ça. Les tee-shirts de garçons sont vraiment cool. Ils ont Superman, Batman, du rock and roll et des sports. Que faites-vous pour les filles qui aiment ces choses-là, comme moi ou ma copine Olivia ? Pouvez-vous faire des tee-shirts de filles cool, s'il vous plaît ? Ou pouvez-vous faire un rayon ni garçon ni fille, juste enfant ? » avait demandé la fillette, aidée par sa mère.

Jeff Kirwan, le PDG de la marque, lui avait répondu qu'elle avait raison et avait même affirmé : « J'ai parlé à nos designers et nous allons travailler sur des choses plus amusantes qui, je pense, vont te plaire. » Contacté par Le Huffington Post, Hema France confirme l'information du De Volkskrant. Mais il ne dit pas pour le moment si cette décision sera étendue aux magasins français.

Vous lisez actuellement : La marque Hema met fin à la distinction fille-garçon
100 %
16 CommentairesCommenter
Vous ne pouvez plus réagir aux articles suite à la soumission de contributions ne répondant pas à la charte de modération du Point.
> Consulter la charte de modération> Contacter le service modération
Par 13mai1958

La marque Hema met fin à la distinction fille-garçon

Le consumérisme bobo...

Le roman de cette petite fille n'existe sans doute que dans l'imagination fertile d'un marketeur égalisateur... L'uniformité de l'unisexe renforce la rentabilité de la fabrication et la vente de masse... La Mode est juste le contraire de l'uni -forme... Seuls les gogos gobent ce type de " modernisme ", ceux là même qui diabolisent la globalisation, nos internationalistes apatrides et anti européens quoi... ! Panurge est de retour et Gribouille l'accompagne. Molière est " modéré"... Avec ses précieux ridicules et autres mamamouchis interdits. LA M É N T A B L E ! Ps : je propose donc que l'on supprime la braguette comme symbole d'un particularisme de classe ou en classe ! On en est déjà à interdire d'écarter les genoux dans le métro en ibérie et dans le Nord puritain d'uriner debout... EH HO EM... Comme dirait Cambronne... Ou bien ?

Signaler un contenu abusif
Par pafoufou

Ils vont pouvoir rebaptiser

Leur marque : Herma Phrodite !

Signaler un contenu abusif
Par csb

Je ne comprends pas bien

Si cette petite fille avait envie d'un tee-shirt avec superman, qu'est-ce qui l'empêchait de l'acheter. Ma fille a eu une période «garçon manqué». Elle réclamait, et je lui achetais, des articles du rayon garçon. Cela n'a jamais posé le moindre problème. Il y en a vraiment qui ont l'art de monter en épingle des problèmes la ou il n'y en a pas

Signaler un contenu abusif

Veuillez remplir tous les champs obligatoires avant de soumettre votre commentaire

Le titre du commentaire est obligatoire

Le texte du commentaire est obligatoire

Envoyer

Voir les conditions d'utilisation

Vous ne pouvez plus réagir aux articles suite à la soumission de contributions ne répondant pas à la charte de modération du Point.
> Consulter la charte de modération> Contacter le service modération
Ajouter un pseudo

Vous devez renseigner un pseudo avant de pouvoir commenter un article.

Pseudo incorrect
Créer un brouillon

un brouillon est déjà présent dans votre espace commentaire.

Vous ne pouvez en sauvegarder qu'un

Pour conserver le précédent brouillon, cliquez sur annuler.

Pour sauvegarder le nouveau brouillon, cliquez sur enregistrer

Créer un brouillon

Erreur lors de la sauvegarde du brouillon.